atelier extensions wordpress

Quelque part, bien choisir une extension WordPress (autrement nommée « plugin » ) est une tâche plutôt facile à appréhender. Il existe bon nombre de produits accessibles sur le marché pour des besoins bien différents. L’infrastructure de WordPress permet une recherche simple, et met en avant leur importance et utilité pour le développement de votre site web.

Il est possible de regrouper les extensions en deux grandes familles :

  • Celles qui viennent enrichir les fonctionnalités de WordPress (comme le SEO, la sécurité, vos performances…)
  • Celles qui viennent enrichir les fonctions de votre thème (comme les galeries, formulaires de contact, boutons de partages…)

 

La majorité des extensions proposées sont gratuites – ou tout du moins proposent une version accessible pour tous – mais à la différence d’un thème, une extension gratuite ne signifie pas un produit de qualité moindre. Il est donc assez rare de devoir investir dans ce domaine hormis une problématique précise. Enfin, une extension payante vous apportera souvent un support plus réactif et complet pour vous aider dans vos configurations.

Choisissez vos extensions sur le répertoire officiel de WordPress, c’est un gage de qualité et de sécurité. Vous pouvez y accéder depuis le tableau de bord de votre site, via le menu Extensions > Ajouter. L’installation est automatique, vous retrouvez par la suite vos extensions rangées dans vos onglets d’administration.

Cependant, vous pouvez également faire confiance à votre thème qui peut vous rediriger vers des extensions complémentaires (et qui ne sont pas forcément dans la bibliothèque officielle de WordPress).

Si vous possédez un très bon thème, privilégiez d’abord ses options avant d’ajouter des extensions. Certaines restent indispensables, mais un thème peut dès le départ couvrir nombre de vos besoins. De plus, alourdir votre site finira par ralentir son chargement. Les extensions peuvent aussi entrer en conflit entres elles et générer des bugs. Donc, en règle générale, même s’il n’existe pas de nombre précis à ne pas dépasser, n’installez pas plus d’une quinzaine de plugins.

 

Enfin, au même titre que le choix d’un thème, soyez vigilant à plusieurs facteurs :

  • Consultez le nombre d’installations actives, les avis des utilisateurs, ainsi que les réponses du support. Si un plugin est populaire c’est un bon indicateur de départ. L’inverse reste possible, puisqu’il existe des extensions aussi discrètes que performantes.
  • Veillez à la fréquence des mises à jour. Tout dépend de l’extension recherchée, puisqu’entre un formulaire de contact et un plugin de sécurité, le besoin de mises à jour est nécessairement différent. Six mois d’intervalle minimum entre chaque Maj est une moyenne correcte.
  • Est-ce que le plugin choisi est compatible avec votre version de WordPress ? Si oui, super, si non, bon, ce n’est pas forcément très négatif puisqu’en définitive, il est presque certain que l’extension fonctionnera tout de même ; mais restez attentif à ne pas creuser un écart trop important entre vos différentes versions. Et si le doute vous taraude, vous pouvez utiliser l’outil PluginTest pour vérifier la fiabilité d’une extension.

 

À LA RENCONTRE DE DIX EXTENSIONS WORDPRESS

En plus du design et du contenu de votre site, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur le référencement, les performances, la sécurité et la gestion de vos données. Un thème peut vous offrir la gestion de ces paramètres, mais ce sont les extensions qui assurent le mieux ce travail, et elles sont essentielles pour la bonne tenue de votre site.

 

POUR LE RÉFÉRENCEMENT : YOAST SEO

Certainement l’extension SEO la plus populaire, Yoast s’impose avec ses millions d’utilisateurs comme l’outil incontournable pour maîtriser son référencement et améliorer son classement dans les résultats de recherche Google.

Capable d’analyser vos pages, de définir vos balises <title> et <meta-description>, de paramétrer votre contenu ou encore de structurer vos données pour Google ou Facebook, Yoast est une extension facile à prendre en main, riche en fonctionnalités et conseils. Pour vous aider dans sa configuration, voici un tutoriel.

Lorsque vous rédigez un article, cette extension apparaît en dessous de l’éditeur de texte et vous affiche un indicateur de performance et de lisibilité sous la forme d’un feu tricolore. S’il est vert, votre article est correctement optimisé, s’il est orange ou rouge, mieux vaut le corriger (mais ne vous concentrez pas trop sur les indicateurs verts, un contenu est d’abord rédigé pour une audience et non pour du référencement).

La version gratuite de Yoast SEO est amplement suffisante. Sachez néanmoins qu’il existe une version premium à 89€, pour une utilisation sur 1 site.

 

CONTRE LE SPAM : AKISMET

Dès l’instant où vous disposez d’un blog avec commentaires activés, A·kis·met Anti-Spam est l’extension par défaut pour vous protéger contre le spam. Le filtrage est automatique, mais vous pouvez également le paramétrer pour bloquer certains mots.

En soi un commentaire n’est pas dangereux pour votre site, mais contrôler et filtrer par vous-même le bon grain de l’ivraie est une activité chronophage.

L’extension est gratuite pour une utilisation non-commerciale, et s’installe à l’aide d’une clé API. (Une clé API est un identifiant unique qui autorise des jeux de données et de services entre différents programmes. Elle est générée par l’un de ces derniers).

 

POUR SAUVEGARDER VOS DONNÉES : UPDRAFTPLUS

Si vous êtes paniqué·es à l’idée de perdre du jour au lendemain toutes les données de votre site web, pensez à faire des sauvegardes régulières. Updraft Plus WordPress Backup est l’un des meilleurs plugins dans ce domaine.

Plutôt complet dans son approche, vous pouvez réaliser une sauvegarde complète de votre site et le restaurer facilement. Sauvegarder son site c’est réaliser une copie des fichiers (WordPress, le thème du site, les extensions, les images et les médias publiés…) et de la base de données (articles, pages, commentaires…).

Il est en outre possible de définir un point de sauvegarde sur différentes plateformes comme Dropbox, Google Drive, FTP, Amazon S3, etc…  Au prix d’une interface quelque peu complexe, vous pouvez automatiser et paramétrer la fréquence de vos sauvegardes tout en précisant quels éléments doivent être pris en compte.

La version gratuite de cette extension est suffisante, elle fournit les outils nécessaires pour sécuriser votre site. Cependant, une version payante du programme, UpdraftPlus Premium à partir de 66€/an est accessible (elle prend en charge OneDrive et facilite la migration de vos données).

 

POUR AFFICHER LES VISITEURS DE VOTRE SITE : MONSTERINSIGHTS

Que ce soit pour apprendre plus sur votre public, ou être hyper fier une fois le palier des 100 visiteurs quotidien dépassé, connaitre les statistiques liées à la fréquentation d’un site est toujours utile. Bien souvent, c’est via l’outil Google Analytics que l’on remplit cette tâche. À l’aide d’un code de suivi fourni par Google, vous obtenez alors de nombreuses informations sur votre trafic. D’autres solutions restent possibles, mais cette-dernière est la plus reconnue et utilisée sur le marché.

Ne sous-estimez pas l’importance de ces données pour votre site web. Un bon outil d’analyse vous aidera à comprendre quels sont les sujets et formats qui intéressent votre public, de connaitre les pages les plus visitées, ou de découvrir les différents chemins d’accès vers votre site.

Mais WordPress ne prend pas en charge l’affichage de vos visiteurs quotidiens, et ces informations ne vont pas s’afficher automatiquement. Il faudra vous connecter régulièrement à votre compte Google Analytic pour consulter ces données, ce qui n’est pas le plus pratique.

C’est là où Monster Insight entre en scène, permettant d’afficher directement ces informations dans votre tableau d’administrateur. Vos statistiques sont organisées et condensées pour simplifier leur lecture. C’est un peu gadget, mais vous y gagnez en temps et en effort.

 

POUR LE E-COMMERCE : WOOCOMMERCE

banner woo commerce extensions wordpress

WooCommerce c’est un gros morceau. L’extension n’est pas indispensable, mais son nom est à retenir, c’est LA référence dès l’instant où vous souhaitez monétiser votre site. C’est une solution open-source et même rachetée par Automattic, la société qui édite et diffuse WordPress.

Créer une boutique en ligne, c’est réussir à mettre en place une certaine architecture vous permettant de créer des pages produits, des paniers de vente, des tunnels de paiement, tout en gérant vos stocks et vos livraisons. Un travail conséquent qui peut être pris en charge par cette extension.

Subséquemment, si vous souhaitez vendre des accessoires, des tee-shirts, ou des tickets de spectacle, WooCommerce vous apportera le système de gestion adéquat. Votre thème doit être compatible, puis à vous d’ériger par la suite la navigation et le design de votre boutique.

Mais fortifiez-vous le cœur et l’esprit avant d’entreprendre un tel projet. Lancer un site d’e-commerce est une mission bien plus compliquée qu’un simple blog ou site vitrine. Rien que l’écriture des conditions générales de vente, et le rappel conséquent à la loi sont une gageure.

 

POUR COMPRESSER VOS IMAGES : SMUSH

banner wp smush extensions wordpress

La vitesse de chargement d’une page web dépend de plusieurs facteurs. Entre la qualité du code, les performances du serveur, un système de cache, c’est en fin de compte le poids des images qui est le plus impactant.

Optimiser ses images, c’est chercher à les compresser au maximum tout en préservant leur qualité. Smush Image Compression and Optimization est l’un des plugins les plus courants pour cette tâche. Il économise l’espace de stockage nécessaire à vos images et enlève une partie de la charge de votre serveur, ce qui accélère votre site. Vous pouvez réduire un nombre illimité d’images de façon automatique.

Petite note : Si vous écumez les articles et tutoriels lié à WordPress, vous découvrirez une autre extension plus populaire, Imagify, qui remplit les mêmes rôles. Je ne suis personnellement pas très fan, mais elle reste très efficace.

 

POUR GÉRER VOTRE CACHE : W3 TOTAL CACHE

banner W3 total cache extensions wordpress

Au même titre que la compression de vos images, mettre en cache son site permet d’accélérer son chargement et ses performances. Un cache fonctionne comme une « mémoire temporaire » et permet à votre navigateur d’enregistrer les éléments de votre site afin d’éviter un temps d’attente trop long pour vos visiteurs.

Pour ce faire, l’extension WordPress W3 Total Cache est très utile. À la différence de certains de ses concurrents, W3 Total Cache propose une version gratuite déjà très complète. Peut-être même un peu trop, tant le nombre de paramètres possibles est rapidement déroutant (d’ailleurs, voici un petit tuto pour vous aider dans votre configuration). Vous pouvez régler la durée de votre cache, minifier vos fichiers, objets et cookies, optimiser votre base de données, voire même mettre en place un CDN directement via l’extension.

Toutefois gardez en tête qu’optimiser les paramètres de son cache n’est pas simple, et si vous embarquez dans ce périple vous pouvez déjà considérer votre journée comme foutue. Si ce plugin s’avère trop complexe, je vous suggère plutôt WP Super Cache, égal en terme de performance mais avec une interface simplifié et plus accueillante.

Un conseil, ne négligez pas les performance de votre site. Juste sur les statistiques, on sait que près de « 53% des visites sont abandonnées si un site mobile prend plus de trois secondes à se charger ». Et s’il est lent à s’afficher, cela nuit également à son référencement.

 

POUR SÉCURISER VOTRE SITE : WORDFENCE

banner wordfence extensions wordpress

Sécuriser son site est primordial, et vu la popularité de WordPress, les attaques sur ce CMS sont assez fréquentes. WordFence Security–Firewall & Malware Scan est l’une des solutions pour protéger votre site web.

L’extension est relativement complète, proposant un pare-feu et un système de scan vous protégeant des attaques malveillantes et des abus de tentatives de connexion. Le plugin propose plusieurs outils de blocages d’IP, de filtres et de notifications pour contrôler au mieux votre sécurité. Les tentatives de piratage et le trafic en temps réel sur votre site sont également affichés. Vous pouvez aussi la coupler avec une autre extension pour camoufler votre adresse de connexion et créer une redirection.

La configuration de WordFence a l’avantage d’être automatique, et après quelques jours, les réglages s’affinent d’eux-mêmes. Vous pouvez faire un petit tour vers ce tutoriel si vous souhaitez mettre les mains dans le cambouis.

Toutefois c’est une extension assez lourde, et qui par expérience, rentre souvent en conflit avec d’autres plugins. Ce n’est pas dramatique, mais faîtes attention lors de son installation.

 

POUR OPTIMISER VOTRE BASE DE DONNÉES : WP OPTIMIZE

banner wp optimize extensions wordpress

La base de donnée de votre site contient l’ensemble de vos contenus et fichiers (soit WordPress, votre thème, vos extensions, vos pages, articles et médias..). À la manière d’un ordinateur, il est bon de la nettoyer de temps en temps et d’en supprimer les données périmées (comme des brouillons/modifications d’articles par exemple).

WP-Optimize – Clean, Compress, Cache est un outil de nettoyage qui à l’aide d’un scan, analyse votre site, supprime et optimise vos tables (ensemble) de données. Simple d’utilisation, sa version gratuite est suffisante. L’extension est produite par le même développeur d’UpdraftPlus. Le plugin propose aussi un système de cache et de compression média, mais il est avant tout réputé et utile pour nettoyer la base de donnée de votre site web.

 

BONUS : SG OPTIMIZER

banner sg optimizer extensions wordpress

Dès l’instant où votre site est hébergé sur SiteGround (qui est l’hébergeur recommandé dans le guide « Je souhaite créer mon site web »), l’extension SG Optimizer est indispensable. C’est un outil très polyvalent qui regroupe des options de cache, de compression de vos images, l’optimisation de vos fichiers, et la gestion du certificat de sécurité SSL.

C’est une extension très pratique, simple d’utilisation, entièrement gratuite et personnellement l’une de mes favorites. Cependant elle fonctionne uniquement si vous êtes déjà client chez SiteGround. Vous trouverez même un tutoriel (en anglais) sur leur site.

Fin 2020, plus de 59 000 extensions étaient présentes sur le répertoire officiel de WordPress. Un nombre faramineux qui augmente de pair avec la réputation de son CMS et l’évolution des pratiques web.

Et pourtant malgré ce choix important, trouver la « bonne extension » n’est pas une affaire si titanesque. Vous pouvez retrouver les plugins populaires directement à l’aide de WordPress, et ce guide -ainsi que de nombreux d’autres- sont là pour faciliter ce travail. En fin de compte, c’est bien souvent le paramétrage d’une extension qui pose problème plutôt que son installation.

Vous noterez que plusieurs extensions présentent souvent les mêmes fonctionnalités : un plugin d’optimisation de fichiers peut aussi vous compresser vos images, un plugin de cache peut vous proposer un CDN, un plugin de sécurité peut vous proposer des sauvegardes de base de données… La polyvalence est souvent une bonne chose, sauf si elle se fait au détriment des performances. Les capacités des extensions évoluant rapidement, prenez le temps de faire des recherches et de lire des critiques récentes. Cependant faites attention, les fonctionnalités en doublon doivent être évitées. Vous ne devriez les avoir actives que dans un seul de vos plugins.

Bref, si vous êtes actuellement en train de développer votre site WordPress, bon courage à vous ! 😎

 

Benjamin Profil édito BouletCorp

ÉCRIT PAR : Benjamin

Double parcours en communication et théâtre, je passe mon temps à étudier et à produire des contenus pour Parlons Théâtre. On peut se croiser à la bibliothèque, au théâtre, ou autour d’un verre.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *