back girl museum thème wordpress

Holà !

L’article qui suit est une annexe complémentaire au guide sur la création d’un site web pour comédiens et/ou compagnies de théâtre. Il est préférable d’en suivre au moins la première partie pour resituer le propos, mais ce n’est pas indispensable à la lecture et compréhension de cet article.

Bien choisir un thème WordPress s’acquiert avec l’expérience, mais plusieurs conseils et principes peuvent être dégagés pour faciliter cette étape. En outre, partir à la recherche d’un bon thème est l’occasion d’explorer plusieurs interfaces et designs différents, ce qui très utile pour trouver quelques idées et stimuler votre inspiration pour votre propre site.

 

 

BIEN CHOISIR SON THÈME WORDPRESS

Le thème représente toute votre identité visuelle. C’est lui qui vous permettra de gérer vos menus, vos pages, ou encore la structure de votre site. Chaque thème vous proposera différents degrés de personnalisation plus ou moins aboutis. À vous d’en vérifier l’usage et d’étudier les options proposées.

 

1. Fonctionnalités & Design

En principe un thème efficace et bien construit comprend au moins ces fonctionnalités :

    • Une large bibliothèque d’icônes, de polices d’écriture, et de palettes de couleurs.
    • Une compatibilité avec la majorité des extensions, y compris la populaire WooCommerce en cas d’e-commerce.
    • Une compatibilité avec au moins un constructeur de page populaire (bien souvent Elementor).
    • Des options de personnalisation et de dispositions des barres de navigations, des pages, commentaires, et des articles.
    • L’intégration de galerie photo, de sliders, de formulaires de contact et de newsletter.
    • Une bibliothèque de templates à télécharger.

Il est bien entendu toujours possible de compléter les fonctionnalités d’un thème avec des extensions, mais il vaut mieux privilégier un thème complet dès le départ plutôt qu’une succession de rajouts par des plugins.

Concernant le design du thème, soyez attentif et regardez les démos et les aperçus proposés. Focalisez-vous autant sur l’aspect graphique que sur l’agencement des éléments entre eux. Il s’agit de déterminer si vous pouvez par exemple créer plusieurs colonnes, ou mettre des bordures, des ombres et des marges.

 

cute molang ready to design thème wordpress

 

Assurez-vous que le thème soit bien responsive. Pour ce faire, jouez à réduire et agrandir la fenêtre de votre navigateur pour évaluer la mobilité et la fluidité de son affichage mobile. Pour des ajustements plus poussés, vous pouvez activer l’outil « Toogle Device Bar » présent sur chaque navigateur (Chrome, Edge, Firefox…) : sur une page web, faites Clique Droit > Inspecter (ou Examiner) l’élément. Vous ouvrez une console utile aux développeurs. En haut sur la gauche, vous trouvez une icône pour activer l’affichage mobile.

 

outil responsive theme wordpress

Vous pouvez prévisualiser une page web sur différents écrans. C’est un outil plutôt technique, mais utile dès l’instant où vous êtes suffisamment à l’aise sur WordPress.

 

Outre l’identité visuelle, le thème joue également sur les performances et le référencement de votre site. Son optimisation se juge par la qualité du code présent dans ses fichiers, plus un thème est optimisé et plus il se chargera vite.

 

Popularité & Support

Certains thèmes sont très renommés et il existe une multitude d’articles ou de listes comparatives sur les meilleurs thèmes WordPress. Vous trouverez très rapidement des classements basés sur le nombre de téléchargement et les retours positifs des utilisateurs.

Un bon thème a toujours une note élevée à au moins 0.5 de la note maximale. Plus un thème est populaire, plus vous trouverez facilement de l’aide, des tutoriels ou des forums de discussion liés à son fonctionnement.

Derrière chacun de ces produits se trouve généralement une équipe de développeurs voire carrément une agence de communication. Elles ont l’obligation de mettre à jour le thème, soit d’ajouter des fonctionnalités, de veiller à sa sécurité, et de maintenir son intégration au sein de WordPress et plus globalement au sein des pratiques web. Un bon thème est donc mis à jour régulièrement (environ une fois par mois) et dispose aussi d’un support en ligne (souvent via un forum) pour traiter vos demandes en cas de question ou de bug.

Généralement les thèmes populaires sont bien souvent les thèmes les plus polyvalents, avec un support réactif, et plusieurs dizaines de templates. Mais sa renommée est toujours à relativiser suivant votre utilisation et vos besoins.

CHOISIR UN THÈME GÉNÉRIQUE OU UN THÈME SPÉCIFIQUE ?

Un « thème générique » est un thème assez classique dans son design, plutôt impersonnel mais très polyvalent. Au contraire un « thème spécifique » est pensé uniquement pour un certain type de besoin ou d’utilisateur. Dans notre cas on parlera par exemple de thème construit spécifiquement pour des acteurs ou des compagnies de théâtre.

Il est difficile de trancher entre ses deux grandes familles. Avec un peu plus de travail, un thème générique peut vous offrir le même résultat qu’un thème spécifique, là où ce-dernier peut s’avérer rapidement comme limité. Et changer de thème est un travail assez laborieux, on le choisit généralement pour plusieurs années.

Mais de l’autre côté si vous n’utilisez que 10% des fonctions d’un thème générique, vous finirez avec un outil assez lourd et bien trop imposant pour vos besoins. Mieux vaut considérer les thèmes spécifiques qui ont également l’avantage d’apporter une identité visuelle assez forte, tout de suite reconnaissable. De plus, si vous avez un objectif très précis (comme un site multilingue, un espace membre, un module de réservation…), il est plus facile de partir avec un thème intégrant ces outils plutôt que de les rajouter par des extensions.

 

THÈME GRATUIT OU THÈME PAYANT ?

Si l’utilisation de thèmes gratuits peut être séduisante, j’ai une nette préférence pour le choix d’un thème payant. Leur fourchette de prix tourne entre 10 à 60$. C’est un achat unique à vie, souvent rentabilisé. Quelques fois par contre (mais c’est une pratique en perdition), un thème peut proposer son support pour une période limitée et demander un rachat pour y accéder.

En face, les thèmes gratuits sont plus limités. Pour compenser ce manque de fonctionnalités, la pratique commune est de compléter le thème avec plusieurs extensions ce qui a pour effet de l’alourdir, et par voie de fait de rendre son chargement plus long. De plus, les mises à jour sont moins régulières et le support inexistant.

D’autant plus que les thèmes gratuits sont souvent une version limitée d’un thème payant, et pour accéder à l’ensemble de ces fonctionnalités il faut souscrire à leur offre.

une personne se casse la gueule sur son thème wordpress

Bref. Dès le moment où vous souhaitez investir dans votre site, y consacrer du temps et quelques efforts, je vous recommande de partir sur un thème payant et d’éviter de vous prendre la tête avec une solution gratuite. Si de l’autre côté, vous désirez juste un site vitrine, un blog au design simple et sobre, ou si vous souhaitez vous familiariser doucement à l’outil WordPress, les thèmes gratuits sont une solution envisageable.

 

TROUVER ET INSTALLER SON THÈME WORDPRESS

Il existe plusieurs librairies en ligne réputées et dignes de confiance pour trouver son thème. La plus accessible est celle directement intégrée dans WordPress. Vous pouvez être certain d’y trouver des thèmes de qualités conçus pour ce CMS. Elle présente aussi l’avantage de proposer de nombreux thèmes gratuits.

Si vous désirez un choix un peu plus diversifié et une meilleure classification, faîtes un tour sur ThemeForest. À dire vrai, c’est le lieu principal où trouver son thème. Ils sont répertoriés et classés dans de nombreuses catégories : style du thème (portfolio, minimaliste, one page, domaine d’activités, etc.) ou encore leur prix, réputation, compatibilité… Toutefois, vous ne trouverez que des thèmes payants sur cette plateforme. Faîtes attention, c’est un travail de recherche qui peut rapidement s’avérer chronophage.

themeforest website thème wordpress

Si vous désirez partir sur un thème gratuit, privilégiez uniquement la bibliothèque proposée par WordPress ou au mieux leur liste de boutiques de thèmes fiables. Les solutions gratuites proposées sur des sites tierces ont la mauvaise réputation d’être infectés par de la publicité intrusive, des malwares ou des liens cachés.

Enfin, si au détour de vos recherches sur Internet vous remarquez le design d’un site WordPress inspirant, vous pouvez utiliser l’outil « What WordPress theme is that » pour connaitre le thème utilisé et en découvrir ses fonctionnalités.

Un thème s’installe soit directement par l’interface WordPress ou par le biais d’un fichier compressé à uploader via le panneau d’administration de votre site. Vous pouvez donc en télécharger plusieurs et faire quelques essais via votre interface avant de faire votre choix définitif.

 

Astuce

Lors de la création de votre site et avant sa publication « officielle » vous pouvez changer de thème sans problème. Si à l’inverse, votre site n’est pas récent et déjà chargé en extensions et contenus, pensez à faire des sauvegardes de vos bases de données avant tout changement (de préférence directement via votre hébergeur ou à l’aide d’un plugin). Puis mettez en place une page de maintenance et vérifiez la compatibilité du thème avec vos extensions. Certains tutos vont aussi conseiller la création d’un « thème enfant », mais à moins de vouloir modifier le code d’un thème, ce n’est pas obligatoire.

 

Pour installer votre thème rendez-vous dans l’onglet « Apparence » puis « Thème » et cliquez sur le bouton « Ajouter » en haut de l’écran. Cliquez sur le bouton « Téléverser un thème », sélectionnez le fichier zip et cliquez sur OK.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour trouver votre thème. C’est avec le constructeur de pages et les extensions, l’un des piliers de votre site. Mais rechercher et trouver son thème peut devenir rapidement une activité prenante, alors ne vous essoufflez pas à tout découvrir par vous-même. Plusieurs sites proposent des classements annuels de thèmes gratuits ou de thèmes payants en détaillant toutes leurs fonctionnalités. Ce sont généralement de bons indicateurs pour trouver rapidement le produit adapté à vos envies. Pour faciliter votre travail, j’ai donc aussi réalisé une liste de 15 thèmes WordPress pour comédiens que je vous engage à découvrir ! 😀

 

Benjamin Profil édito BouletCorp

ÉCRIT PAR : Benjamin

Double parcours en communication et théâtre, je passe mon temps à étudier et à produire des contenus pour Parlons Théâtre. On peut se croiser à la bibliothèque, au théâtre, ou autour d’un verre.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *