studio light book acteur

Le book de l’acteur est l’un des éléments les plus importants pour présenter et vendre son profil. Il permet de montrer le potentiel et les différentes particularités d’un modèle. Il forme avec la bande-démo, le site web et les réseaux sociaux, la palette d’outils nécessaire à l’acteur pour diffuser son activité.

Dossier ou portfolio, le book est donc une sélection de plusieurs photographies représentant le modèle sous différents angles et décors. Déployé traditionnellement sous format papier, il peut aussi prendre la forme d’un site web, d’une page Instagram, d’une plateforme de book en ligne ou encore d’un book composite.

 

Le book composite traditionnel est de format 21*15cm (A5) sur papier épais. Il affiche au recto votre portrait, puis au verso entre deux à six photos diversifiées. Vos mensurations, vos coordonnées ou celles de votre agence sont également inscrites. Il est rare mais également possible d’afficher quelques expériences. On compare souvent le book composite du comédien à une carte de visite mais il n’est intéressant qu’en cas d’activité très soutenue.

 

Souvent demandé par mail ou message privé, vous pouvez au choix opter pour l’envoi de photos individuelles, ou une présentation en livre sous format pdf (résolution 72Dpi). Si vous préférez cette option vous devrez soit faire appel à un prestataire, soit réaliser par vous-même la mise en page de votre book. Vous pouvez rester très classique dans votre agencement ou partir sur un style plus apprêté en restant très sobre et simple. Les effets de mise en page ne remplacent pas vos photos, mais peuvent donner du rythme et accentuent justement leur présentation pour mieux les mettre en valeur.

 

 

BOOK ACTEUR ET BOOK MODÈLE, QUELLE DIFFÉRENCE ?

Plusieurs catégories de métiers peuvent avoir besoin d’un book comme les photographes, acteurs et mannequins, mais aussi designers et peintres. On retrouvera donc plusieurs types et présentations différentes selon l’activité.

 

 

S’ils sont similaires sur de nombreux aspects, il faut distinguer le book de l’acteur du book mannequin. Montrer différentes poses est important pour ce-dernier, tandis que le comédien s’applique plutôt à montrer son expressivité. Chez l’acteur on cherchera en plus à présenter son parcours et quelques expériences professionnelles. Plusieurs coupures presses, comme des événements, critiques positives, produit commercial à son effigie ou son nom, peuvent également être glissées à l’intérieur. On parlera alors de press-book, un document qui réunit plusieurs éléments. Il n’est cependant pas réservé à l’acteur, mannequins, architectes ou journalistes peuvent aussi y trouver un intérêt.

 

COMMENT BIEN PRÉSENTER SON BOOK ?

Le book est un outil avant tout utile après plusieurs expériences. Acteurs ou mannequins débutants peuvent se contenter de quelques séries de portraits et de silhouettes.

Ensuite, il obéit à plusieurs règles standards :

  • Comptez environ entre 10 à 20 photos maximum. Pour un book composite, plutôt entre trois et sept. Et pour un book envoyé par mail, en général cinq-huit photos. Et si lors d’un casting des consignes sont jointes, respectez-les.
  • Variez les styles. Mettre des shoots provenant de différents photographes est essentiel. Vos photos doivent refléter votre personnalité. Votre portrait et votre regard sont les éléments les plus importants à afficher, mais montrez également votre silhouette et des photos en pied (c’est à dire une photo sur laquelle on vous voit en position debout des pieds à la tête).
  • Selon le casting affichez plusieurs photos avec des expressions et des situations distinctes. Mettez aussi bien des photos de studio sur fond noir ou blanc, que des décors intérieurs et extérieurs, en variant vos tenues, attitudes, postures…
  • Évitez les photos de nu et en sous-vêtements.
  • Affichez la majorité de vos photos en couleur. Vous pouvez en mettre quelques-unes en noir et blanc tant qu’elles ne sont pas omniprésentes.
  • Précisez vos mensurations (taille-poids-tour de taille, et de poitrine pour les femmes) ainsi que vos coordonnées ou celle de votre agence.

Pour des raisons pratiques un seul book est suffisant, mais vous pouvez aussi en créer plusieurs selon vos besoins ou demandes. Ainsi des books spécifiques pour le visage, la mode, lingerie, ou des particularités personnelles sont aussi très intéressants et utiles. Plus vous avez de photos en stock, plus vous serez en mesure de répondre à une grande variété d’offre. Avant donc de voir l’un de vos books « terminé », il vous faudra comptez plusieurs mois.

 

BIEN CHOISIR SON PHOTOGRAPHE

Il peut être difficile de faire son choix parmi le nombre d’offres conséquentes sur le marché. Pour commencer, fonctionnez d’abord par recommandation. Si l’un de vos proches vous conseille, c’est un gage de qualité et de sécurité.

 

 

Prenez ensuite une personne qui a l’expérience des portraits, c’est le plus important. Certains photographes sont spécialisés dans les books pour acteur et comédien, mais vous n’êtes pas contraint et pouvez encore trouver votre bonheur ailleurs. Derrière l’appareil se trouve une personne qui sera là pour vous conseiller et vous diriger, il faudra lui expliquer votre démarche et vos envies, préférez donc quelqu’un qui saura vous mettre à l’aise et vous détendre. Allez également rechercher son portfolio, comptes Insta, site web (etc..) pour découvrir ses différents travaux et son style.

À supposer que vous commenciez votre book, évitez d’aller voir des photographes à l’empreinte et personnalité artistique très forte. Vous aurez certes des photos sublimes, mais peu adaptées à un book d’acteur. Cependant, n’hésitez pas si vous désirez diversifier vos portraits, ou montrer d’autres facettes de votre personnalité et de vos dispositions.

Si la majorité des photographes pour des portraits sont assez classiques dans leur approche, des différences existent sur leurs méthodes de travail. Comparez la durée d’une séance, les conditions et lieux, le nombre de shoots pris et fournis, si les retouches sont comprises etc… Dans quelques cas, vous aurez même l’opportunité de prendre une coiffeuse ou une maquilleuse lors du shooting. Et si un photographe vous demande du nu, giflez-le et fuyez.

Question prix la fourchette est très large. L’entrée de gamme pour 1h de shoot en studio et 4 à 7 photos retouchées est de 100€ minimum. Mais les prix dépendent de beaucoup de facteurs différents, et par exemple un photographe parisien et/ou de renommée coûtera bien plus cher (500€ pour 1h par exemple).

Généralement les retouches (contraste, luminosité, exposition, colorimétrie…) sont comprises dans le prix et vous aurez un droit de regard dessus. Une fois terminées, vos photos sont délivrées par mail en haute résolution et sous différents formats. Si le photographe est d’accord, vous pouvez demander à garder les originaux des shoots choisis, cela peut toujours vous être utile un jour où l’autre.

 

 

QUELQUES CONSEILS DE PRÉPARATION

  • Lors de vos premières séances si vous n’êtes pas en confiance, n’hésitez pas à être accompagné.e pour éviter les mauvaises surprises ou les propositions indécentes.
  • Soyez en bonne forme et concentré. Un shooting peut être éprouvant entre l’attente, la lumière des spots, les différentes poses à tenir etc… Dormez bien la veille pour éviter les cernes, et évitez l’alcool. Buvez de l’eau à la place et mangez léger pour éviter d’être ballonné.
  • Faites-vous plaisir. Si au commencement l’objectif peut-être intimidant, détendez-vous et osez prendre la pose. Ne soyez pas rigide, exprimez votre imagination et lâchez prise, vos photos gagneront en qualité.
  • Un contrat doit être établi entre vous et le photographe. Utile pour protéger votre image et le travail de chacun, n’hésitez pas à discuter des conditions avant. Si un photographe souhaite utiliser votre image pour présenter son portfolio, il doit avoir votre autorisation écrite.
  • Entraînez-vous à poser. Votre meilleur partenaire sera votre miroir. Vous pouvez éplucher les photos des modèles dans les catalogues ou sur Internet, et en étudier les moindres détails. Sinon, vous pouvez apprendre les différentes poses à l’aide d’un guide comme « Posez ! 1000 poses pour le photographe et son modèle ».

 

Choisir sa tenue

Prévoyez plusieurs tenues vestimentaires. Priorisez les vêtements où vous êtes à l’aise et qui vous mettent en valeur, ils traduisent votre manière d’être. Mais restez cependant toujours présentable, donc évitez le sarouel quoi. Puis bien entendu, prenez des vêtements propres, sans taches, plutôt neufs, et retirable rapidement en évitant de s’alourdir en accessoires et couleurs.

Nul besoin de vous charger comme une mule et de ramener toute votre garde-robe et chaussures dans une valise, faîtes plutôt différents shootings pour différentes tenues. Venez tout de même avec au moins trois ou quatre looks différents avec plutôt des tons neutres. Puis selon vos besoins et profils, n’hésitez pas à embrasser les codes (classique, chic, tendance, professionnel, sportif, sexy, quotidien…) et à varier les styles. En fonction d’un projet ou d’un casting, vous pouvez même avoir besoin de costumes ou de thèmes bien précis.

 

 

Pour masquer au mieux vos sous-vêtements, prenez des couleurs proches de vos vêtements, ou de la lingerie invisible et sans couture. Pour les femmes, choisissez également un soutien-gorge correctement adapté à votre tour de poitrine.

 

Accessoire & Maquillage

Soyez plutôt simple. L’accessoire n’est pas obligatoire, mais pas superflu non plus. Il doit être en cohérence avec votre tenue, à laquelle il apporte une touche d’originalité. Par exemple lors de mon tout premier shooting, le photographe m’avait demandé de ramener un « accessoire fantaisiste » pour « exprimer au mieux ma personnalité ». Forcément je n’avais rien du tout, alors j’ai fini par prendre des lunettes de plongées qu’on a quand même réussi à utiliser ! Bref. Enfin n’hésitez pas à prendre plusieurs accessoires différents (bijoux, lunettes, écharpes, chapeaux, bonnets, sacs à main, foulards…), et si vous avez quelques doutes à en parler avec votre photographe.

Pour le maquillage, homme ou femme, restez le plus naturel possible. Vous pouvez surligner légèrement le regard ou mettre un peu de fond de teint par exemple, mais votre visage doit être réaliste et votre peau doit garder un aspect mat. Sa brillance peut accroître avec la lumière intense des flashs et le rendu ne sera pas terrible. Emportez une trousse de maquillage basique pour faire des retouches si nécessaires. Votre peau est par ailleurs très importante, donc n’hésitez pas à prendre soin de votre visage, et à appliquer régulièrement des crèmes hydratantes. Prenez également soin de vos ongles.

 

Coiffure & Barbe

Idem pour la coiffure, restez à votre coupe habituelle, sans facéties ni couleurs extravagantes. Si vous désirez garder la même coupe que sur vos précédentes photos pour garder un effet d’homogénéité, n’hésitez pas à aller chez le coiffeur une semaine avant pour retrouver votre look habituel. Pour les coupes longues, n’hésitez pas à varier entre cheveux attachés puis relâchés.

Présentez-vous avec les cheveux propres et correctement bien peignés (et pour les hommes la barbe taillée). Prévoyez tout de même, une brosse, un peigne et/ou un rasoir avec vous. Si vous désirez vous épiler avant votre séance, faîtes-le quelques jours avant votre rendez-vous pour éviter les rougeurs sur la peau. Enfin, il est possible (pour les hommes) que certains photographes vous proposent un rasage durant votre shooting, pour varier et créer plus de contrastes dans votre look.

 

QUELLE DURÉE DE VIE POUR UN BOOK ?

Votre physique évoluant avec le temps, votre book doit être mis à jour régulièrement. Si vous n’opérez pas de changement drastique dans votre apparence, un book doit être renouvelé intégralement au minimum tous les deux ans. Cela ne se fait toutefois pas d’un coup, fonctionnez par roulement et changez petit à petit. Si votre book contient par exemple 20 photos, faîtes-en cinq nouvelles tous les six mois.

 

ET SI JE SOUHAITE IMPRIMER MON BOOK ?

En perte de vitesse face au numérique et aux tablettes, le book imprimé se fait de plus en plus rare, mais il peut encore être demandé dans certains cas très exceptionnels. De différentes formes et tailles, il est souvent présenté comme un album noir ou un catalogue aux dimensions A4 (21×29.7cm) ou A4+ (24x32cm). Comptez environ une dizaine ou une vingtaine de photos par book. Dans sa version la plus simple, il est constitué de plusieurs pochettes transparentes reliées entre elles par des spirales où se glissent vos tirages. Sans oublier le book composite, qui lui se présente sous la forme d’une plaquette cartonnée avec un vernis brillant ou mat.

Le photographe peut vous proposer l’impression, mais vous pouvez la réaliser par vous-même auprès d’un imprimeur ou d’un site de confection de book personnalisé (apportez donc vos fichiers en HD, minimum 300Dpi, colorimétrie CMJN). Vous aurez alors le choix de la qualité du tirage, du format, du type de papier, et selon de la reliure. Soit de nombreux paramètres et de nombreux prestataires possibles qui établissent une échelle de prix très variable. Partez donc sur un minimum de 100€ pour sa confection. N’oubliez pas non plus qu’un book imprimé ou un composite à une durée de vie assez courte, évoluant avec votre image.

 

Vous avez maintenant plusieurs cartes en main pour appréhender sereinement la création de book. Lancez-vous ! Après votre passage chez le photographe, vous pouvez créer votre book en ligne pour commencer à présenter votre profil. Les photos de l’acteur sont l’un des premiers jalons de son parcours et il faudra par la suite réfléchir à la création de votre bande-démo 📹

 

Benjamin Profil édito BouletCorp

ÉCRIT PAR : Benjamin

Double parcours en communication et théâtre, je passe mon temps à étudier et à produire des contenus pour Parlons Théâtre. On peut se croiser à la bibliothèque, au théâtre, ou autour d’un verre.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *